METIER 02

Le métier d'herboriste

Pour pratiquer ce métier ancien dans un monde moderne, nous combinons science et tradition

Nous connaissons tous une recette de grand-mère qui soigne des petits maux : une décoction miraculeuse, une plante préférée, un sirop magique, une potion miracle qui restaure la santé et redonne l’énergie. Ces recettes anciennes, ces connaissances millénaires constituent les fondements de l’herboristerie traditionnelle.

L’herboristerie, quoiqu’une médecine ancienne et traditionnelle, occupe encore une place privilégiée dans la pharmacie familiale moderne et dans l’arsenal thérapeutique. On a vu au cours des dernières décennies se développer une médecine moderne efficace, précise et redoutable. Les médicaments sont de plus en plus puissants, mais aussi de plus en plus toxiques, restreignant du même coup leur champ d’application, les effets secondaires étant un prix important pour leur efficacité. Si on considère convenablement le rapport entre les risques et les bénéfices, on attendra d’être vraiment malade avant de prendre un médicament chimique pour ne pas s’exposer aux effets secondaires plus importants que la maladie elle-même.

Voilà le miracle des plantes médicinales. L’herboriste traditionnel connaît les plantes nutritives et toniques, celles qui agissent avec ménagement et fermeté, sans effets secondaires. Il sait les récolter et les sécher, les mélanger et les doser. Comme elles ne sont pas toutes inoffensives, on laissera aux pharmaciens le soin de doser les plantes toxiques.


Peu de gens ont du temps pour cueillir et sécher des plantes, pour apprendre les temps de cueillette et les modes d’extraction, pour préparer infusions, macérations, sirops et potions. Voilà donc le métier de l’herboriste moderne, un fabricant qui travaille avec art; il cultive les plantes, les cueille au faîte de leur puissance et prépare dans ses ateliers potions et extraits, mélanges équilibrés, capsules faciles à prendre et doses optimales. L’herboriste moderne connaît la science et la tradition, étudie les effets et les contre-indications, comprend les mécanismes d’action, emploie des solvants nobles et suit toujours ses recettes à la lettre pour en garantir la qualité et la constance. Ses méthodes sont traditionnelles, son environnement est moderne, son hygiène est impeccable et son contrôle de qualité répond aux exigences de notre monde moderne.

Le métier de l’herboriste traditionnel n’a pas changé : il brasse toujours ses préparations à la main pour y insuffler force et guérison, ses plantes sont fraîches, biologiques et magnifiques, il en cueille la puissance et la force de guérison et son âme de guérisseur est toujours au cœur de ses gestes. L’herboriste traditionnel moderne fusionne tradition et modernisme, pour le bien-être de tous.

Pour connaître les ressources en herboristerie conseil dans votre région, contactez la Guilde des Herboristes www.guildedesherboristes.org


Produit ajouté à votre commande